Léon Deffontaines dans l'Allier

Léon Deffontaines, tête de liste du Parti communiste français pour les élections européennes, était en déplacement dans l’Allier ce lundi 18 mars 2024. Il était accompagné sur ce déplacement de Fabien Roussel, André Chassaigne, Yannick Monnet, Jeannine Erbland (candidate locale de notre liste) et de Sébastien Claire, secrétaire fédéral de l’Allier.

Le temps d’un échange avec des élu·es de l’Allier, il a pu évoquer avec eux leurs problématiques, notamment la fiscalité locale, l’embauche de secrétaires de mairie, la baisse des dotations, le risque pour la démocratie de la disparition de l’échelon communal.

La journée s’est poursuivie par une visite d’exploitation agricole, à la rencontre de Rémi Guillaumin (28 ans), nouvellement installé, et du précédent propriétaire avec qui il effectue une transition sur l’exploitation. Ce fut l’occasion d’évoquer l’importance des taux d’intérêts bancaires pour les jeunes installés et son expérience dans la transmission de savoirs avec le précédent propriétaire. L’alimentation et le travail sur la génétique dans la race charolaise, l’engraissement des animaux étaient également au centre des discussions ainsi que le bien-être animal.

Pour conclure cette journée, la fédération de l’Allier avait organisé une réunion publique à Yzeure (Allier). Salle comble avec plus de 450 personnes venues de tout le département ainsi que des départements limitrophes.

Loin du modèle traditionnel, au discours descendant, unilatéral qu’affectionnent les autres têtes de listes, Léon Deffontaines a fait le choix de donner la parole à la population, se laissant guider par le jeu des questions/réponses avec la salle.

Pendant deux heures Léon Deffontaines, Fabien Roussel, André Chassaigne et leur colistière locale ont balayé les sujets d’actualité qui préoccupent véritablement les habitants de l’Allier.

Les attaques incessantes des services publics, notamment de la santé, de l’éducation et de la mobilité ont été longuement évoquées pendant ce temps d’échanges.

L’agriculture et l’autosuffisance alimentaire, en lien également avec l’écologie, ont été autant d’occasions d’aborder notre programme et notre plan climat avec les nuances qu’un territoire agricole et rural comme le nôtre peuvent apporter dans ce débat.

Les questions ont également porté sur les inquiétudes de la population concernant le projet d’ouverture d’une mine de lithium sur le département. Léon Deffontaines a pu partager sa position sur le sujet. Une position d’ouverture, qui prend en compte l’enjeu d’autosuffisance dans ce domaine mais aussi de prudence avec la demande de plus de transparence sur ce dossier, notamment sur les conséquences écologiques pour le territoire et la population locale, mais aussi de son équilibre, des conditions de travail sur ces nouveaux emplois et des leviers de contrôle pour les élu·es, les habitants et des salarié·es.

Un grand moment qui a fortement marqué le territoire et les autres formations politiques. Qu’on se le dise, dans l’Allier, les européennes se feront avec les communistes.

Sébastien Claire

secrétaire départemental

Article publié dans CommunisteS, n°989, 27 mars 2024.